WhoArtYou, ton musée dans ton smartphone

Image

Au détour d’un communiqué de presse, je viens de découvrir un tout nouveau réseau social, nommé WhoArtYou. Un réseau de plus, me direz-vous ? Oui, mais un réseau de niche. Les gourmets ont FoodReporter, les amateurs d’art auront désormais WhoArtYou.

Le concept est on ne peut plus simple : dans un musée, une galerie, un jardin public, l’utilisateur flashe sur une œuvre, la prend en photo sur son smartphone. Et là voilà ajoutée au grand mur d’œuvres du réseau social, qui ressemble visuellement, un peu, à Pinterest.

whoyouart2

A priori, voici donc une énième app qui n’apporte pas grand-chose de plus. A priori. Car en pratique, WhoArtYou regorge de petites initiatives qui peuvent s’avérer particulièrement intéressantes : il est possible de créer des « salles« , pour catégoriser les œuvres photographiées (à la manière des « boards » de Pinterest). Et d’ajouter à ces salles des œuvres collectées par d’autres utilisateurs. Au final, on peut donc créer, en quelque sorte, son propre musée personnalisé.

On va encore un peu plus loin ? Les concepteurs du site (et de l’app) ont signé des partenariats avec des musées, qui permettront, pendant sa visite, d’avoir plus d’informations sur l’œuvre simplement en la prenant en photo. Voilà qui pourrait faire de WhereArtYou un outil incontournable dans les semaines à venir. Imaginez : une balade dans une galerie parisienne, une œuvre un peu pointue, un coup de photo sur WhoArtYou, et vous retrouvez la fiche de l’œuvre, commentée et décryptée. Le pied, quoi.

Ajoutons à cela un côté ludique (avec des défis proposés occasionnellement) et la possibilité de suivre l’actualité de musées et d’artistes, et ce petit site a tout pour devenir un grand. Mais (car il y a un mais), tout ça est encore un peu confus.

Impossible, pour l’heure, de prendre une photo et de la charger sur le site plus tard : sans géolocalisation, point de salut (c’est au moins la garantie que la photo a bien été prise par l’utilisateur sur place). Et on voit de temps en temps poindre une monnaie virtuelle, le « dollart« , qui permet d’acheter des photos à d’autres utilisateurs pour enrichir sa collection. Cette fonction du site peut s’avérer amusante, donnant lieu à un vrai mini-marché de l’art… mais je ne suis pas convaincu de sa pérennité.

Toujours est-il que WhoArtYou est une affaire à suivre. Et de très près.

One thought on “WhoArtYou, ton musée dans ton smartphone

  1. Ping : WhoArtYou, ton musée dans ton smartphone | Patrimoine et Culture Wallonie-Bruxelles-Belgique-Europe | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s